4. Comment bien indexer ?

Généralement, on indexera sur base du titre du TFE et de son résumé.  En réalité, le contenu du titre, de l’introduction et de la méthode suffiront pour une bonne indexation. Une bonne indexation implique que le thème choisi pour l’indexation représente bien le concept que l’auteur veut signifier. Si l’auteur n’est pas certain de son choix, il lui faudra examiner le contenu exact de la rubrique du code choisi. Bien identifier les concepts signifie qu’on a bien compris de quoi on parle. Cela permet aussi de faire un bon titre. Identifier la cible, le moment ou les acteurs puis la méthode sera suffisant pour écrire un titre très parlant.

 

4.1. Quelques principes

Poser quatre questions

Selon Vanmeerbeek et all [1], ces questions sont centrales à l’écriture d’un Travail de fin d’Etude

[i] Marc Vanmeerbeek, Jean-Baptiste Lafontaine, François Felgueroso-Bueno. Guide de rédaction ‘un travail de fin d’étude. Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale (CCFFMG). 2016. Accessible sur http://mgtfe.be/guide-de-redaction/

  • Quel objectif ? Quel est le problème central que l’on veut traiter ?
  • Dans quel contexte positionne-t-on la recherche ?
  • Quelle est la cible ? S’agit-il de population, d’actes, de maladie ?
  • Quelle méthode ? Comment l’auteur arrive-t-il a faire progresser sa recherche

Limiter l’indexation

L’indexation ne sert pas à mettre en valeur vos résultats ou vos conclusions qui ne devraient d’ailleurs jamais figurer dans le titre. Le titre et l’indexation doivent répondre aux mêmes quatre questions. Les résultats et conclusions ne sont jamais indexés.

Faire attention aux mots qui peuvent prêter à ambiguïté

Exemple. Une étude sur la fréquentation des patients en fonction des heures d’ouverture d’un centre de santé est une étude sur la Permanence des soins et donc porte sur le concept d’Accessibilité temporelle qui est codé QP22. Une étude portant sur l’accompagnement des patients au travers du système de santé devra être identifiée par le code QD25 Continuité des soins.

Vérifier le choix d’un descripteur

Si l’on veut s’assurer de la pertinence du choix et bien comprendre le contenu de chaque concept 3CGP et donc le signifiant de chaque code, on peut consulter www.hetop.eu/Q après s’y être identifié. En introduisant le code choisi dans la barre de recherche, on peut trouver pour chaque code une fiche détaillée qui éclaire le contenu du concept un ensemble d’articles pertinents au concept étudié.

Contribuer si nécessaire à l’amélioration des Q-Codes

Si un thème n’est pas retrouvé et qu’on souhaite le proposer comme nouveau concept à inclure dans les versions ultérieures des Q-Codes, l’auteur utilisera le code QO4 avec le concept correspondant inscrit dans la zone commentaire prévue à cet effet.

 

S’appuyer sur les listes de codes via MGTFE/édition ou à télécharger

4.2. Des exemples de thèmes

Thème proposé 1

La question de la recrudescence de la tuberculose vue par les médecins de famille.  

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

Il est un peu plus malaisé de penser que si on aborde la question de la recrudescence et qu’on est en médecine générale, c’est alors de concept d’Épidémiologie des Soins de santé Primaire qu’il faut choisir ce qui se code QR23.

  • Quel contexte ?

Si on décide d’être spécifique à la médecine de famille, il faudra choisir le code QS41.

  • Quelle cible ?

S’agit-il de patients consultants, de malades identifiés positifs? Dans ce cas, il faudra utiliser le code correspondant à la TBC soit A70 dans la CISP-2

  • Quelle méthode ?

L’étude pourrait être une revue de la littérature sur le sujet qui se code QT33.

Le thème du TFE pourra donc se lire « Revue de la littérature sur l’Épidémiologie de la Tuberculose en Médecine de famille ».

 A70 ; QR23 ; QS41 ; QT33 

 

Thème proposé 2

Une étude de l’impact de l’ECG sur les envois de patients atteint de maladie cardiovasculaire au spécialiste par les Médecins de Famille »

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

Les ECG (code CISP-2 actes ; 42.001, Référence au spécialiste (CISP-2 actes ; 67.001 et la coordination des soins ; Q-Codes QS32

  • Quel contexte ?

Médecins de famille Q-Codes ; QS41

  • Quelle cible ?

Groupe de patients atteints de maladie cardiovasculaire. Le concept de maladie cardiovasculaire englobe en réalité tout le chapitre cardiovasculaire de la CISP. On utilisera donc code CISP-2 ;  K  problème cardiovasculaire . Il faut souligner qu’il n’existe pas dans la CISP de catégories pour des thèmes très généraux comme « les patients cancéreux » ou « les maladies infectieuses »

  • Quelle méthode ?

Etude quantitative descriptive QR32 et peut-être revue de la littérature QT33

K ; 42.001 ; -67.001 ; QS32 ; QS41 ; QR32 ; QT33

Thème proposé 3

Etude par focus group sur l’implication du médecin généraliste dans les problèmes de santé lié au travail: perception du médecin généraliste et des patients. 

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

Problème médico-légal QD6, Problème de travail Z05, certificat de maladie CISP-2 actes ; 62.001

  • Quel contexte ?

Médecine de famille QS41

  • Quelle cible ?

Médecine du travail, concept manquant dans les Q-Codes, utiliser QO4

  • Quelle méthode ?

focus group soit QR6

QD6 ; Z05; 62 ; QS41 ; Q04 ; QR6

Le choix de QO4 implique que vous indiquiez le concept qui, à votre avis, est manquant dans la zone de commentaires.

Thème proposé 4

La satisfaction des patients présentant une fibrillation auriculaire  dans LA coordination des soins entre le premier et le deuxième niveau  

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

QP41 satisfaction du patient

  • Quel contexte ?

QS33 coordination des soins, 67.001 référence à un spécialiste, QS41 Médecine de famille

  • Quelle cible ?

K78 Fibrillation auriculaire/flutter .

  • Quelle méthode ?

QR31 étude qualitative

QP41 ; QS33 ; 67.001 ; QS41 ; K78 ; QR31

 

Thème proposé 5

On étudie la précarité d’une population de migrants. On souhaite évaluer l’état de santé des survivants qui présentent des séquelles de sévices et un Syndrome de Stress Postraumatique liés aux conditions de vie.

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

QC3 haut risque social

  • Quel contexte ?

QC32 réfugié

  • Quelle cible ?

QC6 survivant, QC54 victime de torture, P82 Syndrome de stress post-traumatique

  • Quelle méthode ?

QD33 évaluation de l’état de santé

QC3 ; QC32 ; QC6 ; QC54 ; P82 ;  QD33

 

Thème proposé 6

Etude qualitative sur la coordination des soins entre le médecin de famille et l’infirmière  dans les soins palliatifs apporté à un patient souffrant de Sclérose latérale amyotrophique»

 

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

QS32, la coordination des soins; QD25, la continuité des soins ; QD24, les soins palliatifs

  • Quel contexte ?

QS41 médecins de famille ; QS42 l’infirmière praticienne.

  • Quelle cible ?

N99 (la Sclérose Latérale Amyotrophique, SLA).  Des soins à un patient atteint d’une maladie de présentation peu fréquente en médecine générale.

  • Quelle méthode ?

QR31, étude qualitative;  peut-être avec revue de la littérature ; QT33

 

QS32;QD25;QD24;QS41;QS42;QR31;QT33; N99 (Sclérose Latérale Amyotrophique)

Commentaire. Dans la CISP-2, les maladies d’occurrence peu fréquente et les maladies rares sont identifiées par le code 99 après la lettre du chapitre. Ainsi,  la maladie de Young Simpson se retrouvera en A99 tandis que la Sclérose Latérale Amyotrophique sera identifiée par le code N99. Dans le dossier médical informatisé, les diverses maladies peu fréquentes et rares sont identifiables par le code de la Classification Internationale des Maladies correspondant (CIM-10). Dans l’utilisation à fin d’indexation, on utilisera le code .99 avec la lettre du chapitre correspondant en indiquant le nom de la maladie peu fréquente ou rare dans la zone de commentaire.

4.3. Des exemples de travaux publiés

Travail publié 1

Rôle du médecin de famille dans l’identification et la prise en charge des troubles spécifiques de l’apprentissage (4)

Auteur. Espérance Segikwyie

Résumé.  Les médecins de famille voient rarement les enfants en âge scolaire et les adolescents pour des problèmes d’école. Néanmoins les médecins de familles doivent savoir ; • Que parmi les difficultés scolaires présentées par les enfants, une partie est causée par les troubles spécifiques de l’apprentissage et que ces troubles touchent 3{88009e6be40eebf4ad7995dc7777ed5deab7a383eef60ad242018552fede4437} à 5{88009e6be40eebf4ad7995dc7777ed5deab7a383eef60ad242018552fede4437} des enfants scolarisés donc un élève par classe. • Définir les différents types des troubles spécifiques, leurs facteurs prédictifs, leur comorbidité et leurs conséquences. • Etre sensibilisés à ce problème et avoir quelques repères pour aborder cette consultation très complexe. Pour cerner le problème, la littérature sur le sujet a été revue et quelques articles clé retenus. Une participation à la formation sur les troubles spécifiques de l’apprentissage (TSA) a été suivie à Paris. De nombreuses discussions avec les médecins et la logopède de la Maison Médicale Espace-Temps, ainsi qu’avec la psychologue du centre PMS ont permis de cerner le sujet.

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

P24 Problème spécifique de l’apprentissage

  • Quel contexte ?

QS41 médecin de famille, QD3 gestionnaire de soins

  • Quelle cible ?

QC12 enfant ; QC13 adolescent           

  • Quelle méthode ?

QT2 formation, QR6 avis d’expert, QT33 lecture critique de littérature

P24 ; QS41 ; QD3 ; QC12 ; QC13 ; QT2 ; QR6 ; QT33

 

Travail publié 2

Sujets de prévention quaternaire en médecine générale (5)

Auteur.  Pierre-Axel Warnier

Résumé.  Le concept de prévention quaternaire est à la fois peu connu et peu mis en application par les médecins belges. Comment augmenter la pénétrance de ce concept au sein du métier ? Une méthode de diffusion est mise en œuvre et nécessite pour son développement que les utilisateurs prennent part au processus de création afin de rendre sa croissance exponentielle. Pour rendre la prévention quaternaire plus accessible aux médecins généralistes, nous proposons la création d’une plate-forme sur un site web bien connu. Nous y expliquerons le concept de prévention quaternaire et y posterons des fiches pratiques répondant à des questions cliniques courantes du médecin généraliste. Ces fiches permettent à la fois d’illustrer le concept mais peuvent aussi être directement utilisées en consultation. Afin que cette liste de sujets s’étoffe, une cellule de prévention quaternaire est créée et les lecteurs sont invités à rédiger d’autres fiches, à émettre des commentaires ou a demander le développement de certains sujets auxquels la cellule répondra.

  • Quel serait l’objectif de la recherche ?

QT42 échange en ligne de la connaissance

  • Quel contexte ?

QD44 prévention quaternaire

 Quelle cible ?

QS41 médecin de famille

  • Quelle méthode ?

QT43 bibliothèque numérique

QT42 ; QD44 ; QS41 ; QT43

 

(4) Segikwiye, Rôle du médecin de famille dans l’identification et la prise en charge des troubles spécifiques de l’apprentissage, Travail de fin d’étude de Médecine de Famille. Département de médecine générale, Université de Louvain. Bruxelles. 2016 (http://docpatient.net/tfe/ pdf)

(5) Warnier, P-A. Sujets de prévention quaternaire en médecine générale. Travail de fin d’étude de Médecine de Famille. Département de médecine générale, Université de Louvain. Bruxelles. 2016 (http://docpatient.net/tfe/PAW_txt.pdf)